Page d'accueil
partager :
Fotolia

Historique

Depuis 1974, le SICTOM de la région de Nogent-le-Rotrou a mis en place un certain nombre d'actions pour gérer la collecte et le traitement des déchets, en ayant le souci continu d'améliorer la qualité du service pour répondre au mieux aux besoins des administrés.

Dès 1974, des communes ont décidé de se regrouper mairieet de créer le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SICTOM) du secteur de Nogent-le-Rotrou afin de mutualiser leurs moyens pour gérer la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés.

Le Syndicat compte aujourd'hui 50 communes.

Le Syndicat Intercommunal devient Syndicat Mixte à la suite de la création des Communautés de Communes qui se sont substituées aux communes adhérentes :

  • CDC du Perche Thironnais,
  • CDC du Perche Gouët,
  • CDC du Val d'Huisne,
  • CDC du Perche Sud,
  • CDC du Perche,
  • CDC du Perche Rémalardais

La première réalisation du Syndicat fut la construction d'une usine d'incinération à Nogent-le-Rotrou, dont l'activité débutera au 1er avril 1977.

La collecte du verre a été instituée en 1982, avec la mise à disposition de conteneurs d'apport volontaire sur l'ensemble du territoire.

bacs noirsEn 1993, afin d'améliorer la qualité du service, la collecte des ordures ménagères est conteneurisée.

Cette même année, la « déchetterie » (plateforme de stockage) de Nogent-le-Rotrou est mise en place sur le site de l'usine d'incinération.

Le réseau de déchetteries se développa par la suite, avec la construction de deux nouvelles entités à Thiron-Gardais et à Charbonnières en 1997.

usine OrisaneLe système de traitement des fumées de l'usine de Nogent-le-Rotrou n'étant plus aux normes, l'activité d'incinération des ordures ménagères cessa le 31 décembre 1998.

Du fait de ce changement important dans le fonctionnement du traitement, la compétence « traitement des ordures ménagères » fut transmise par le SICTOM au SOMEL (Syndicat d'Ordures Ménagères d'Eure et Loir). Depuis le 1er janvier 1999, l'incinération s'effectue à l'usine ORISANE, située à Mainvilliers. Le transfert et le traitement de ces déchets ne sont dorénavant plus de la compétence du SICTOM de la région de Nogent-le-Rotrou mais de celle du SOMEL.

Dans le but d'atteindre les objectifs de valorisation du Plan Départemental d'Elimination des Déchets, la collecte sélective des emballages ménagers et des journaux-magazines a été mise en place au début de l'année 2000.

pots de peinturesDès octobre 2000, le SICTOM a mis en place la collecte des déchets toxiques dans les déchetteries et a autorisé l'accès des déchetteries aux professionnels pour desservir principalement les habitants des communes de l'Orne adhérentes au SICTOM.

Dès octobre 2005, le SICTOM ouvre une nouvelle déchetterie sur la commune de Nogent-le-Rotrou. Ce nouveau site a permis la fermeture de la plate-forme de stockage qui avait été mise en place en 1993. Il propose une infrastructure beaucoup plus fonctionnelle aux habitants du Syndicat.

Dès 2009, le SICTOM entre dans une phase d'optimisation, en amplifiant sa communication sur le tri sélectif.

Le syndicat se lance également, depuis 2012, dans la prévention par la réduction des déchets à la source en menant une opération de compostage individuel et un programme local de prévention.

main tendue

L'objectif du SICTOM est de contenir ses dépenses, tout en ayant le souci du maintien et de l'amélioration de la qualité des services, pour répondre aux besoins de l'ensemble des administrés.


Haut de page
Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes